Episode 1 A4India: son origine et ses débuts

A4India (à prononcer A for India 😉) est un projet social porté par Actuelia visant à accompagner une association de micro-assurance indienne sur des problématiques techniques et actuarielles. Pour retrouver la présentation complète, rendez-vous sur la page http://actuelia.fr/2017/11/presentation-projet-a4india/.

 

Les prémices du projet A4India

Le projet A4India est né au cours de ma dernière année d’études supérieures, mêlant apprentissage professionnel au sein du cabinet de conseil Actuelia, et formation à l’Université de Strasbourg. C’est durant cette année que mes travaux visant à apporter un appui technique à un projet de micro-assurance dans l’organisation Annapurna (Inde) ont débuté. Cette première expérience avec la micro-assurance s’est concrétisée par la rédaction d’un mémoire, dernière étape à franchir afin d’obtenir le titre d’actuaire, donnant simultanément naissance à ce projet innovant.

 

Historique

C’est au cours d’une journée de formation que les principaux acteurs à l’origine de ce projet, David Fitouchi (associé du cabinet Actuelia) et François-Xavier Hay, (Directeur Maitrise des risques et Solvabilité au sein du Pôle Finance Epargne du Groupe MACIF) se sont rencontrés et ont échangé sur les besoins techniques actuariels de la micro-assurance.

Avant de rejoindre le groupe MACIF en 2008, François-Xavier a travaillé pendant huit ans en Inde dans le domaine de la micro-finance afin d’apporter un appui technique (micro-crédit & micro-assurance) auprès de différentes organisations travaillant avec les populations les plus pauvres. En 2001, il a rencontré Medha Samant, fondatrice de l’association Annapurna, et a mis en place un dispositif d’appui technique (informatisation, outils de reporting) et financier afin d’accompagner la croissance de l’organisation, la diversification en termes de produits (lancement de la micro-assurance santé et prévoyance) et l’accroissement du nombre de bénéficiaires dans les quartiers pauvres de Mumbai et de Pune. Depuis son retour en France, François-Xavier continue de fournir son soutien technique à Annapurna. Aujourd’hui l’association apporte des micro-crédits à plus de 70 000 micro-entrepreneurs et permet aux 250 000 membres de leurs familles de mutualiser leurs risques d’accident ou de santé. Depuis 2016, Annapurna propose également un service d’épargne retraite face aux besoins exprimés par les membres adhérents.

Face à ce challenge actuariel, sensible et très intéressé de contribuer à apporter son aide, David, Directeur Associé du cabinet, a proposé son aide en invitant les consultants d’Actuelia qui le souhaitaient à passer bénévolement un peu de temps sur ce sujet. Deux consultants se sont rapidement mobilisés et ont travaillé sur le sujet courant 2016, participant à des réunions via Skype mensuelles avec les équipes de l’association indienne. Début 2017 j’ai également intégré cette équipe d’appui bénévole. L’ampleur du projet était telle que les directeurs associés m’ont proposé d’y consacrer un temps plus important en réalisant une étude plus approfondie sur les micro-pensions au travers de mon mémoire. C’est ainsi que j’ai découvert Annapurna !

Avec David, François-Xavier, et les différents consultants impliqués dans cet appui technique pour apporter des services essentiels pour les plus pauvres, nous partageons aujourd’hui le plaisir de renouveler le sens social des techniques actuarielles que nous utilisons au quotidien.

 

Les débuts du projet A4India

Mon mémoire d’actuariat s’est intéressé au système de micro-retraite proposé depuis janvier 2016 par l’association Annapurna face aux défaillances du système de retraite Indien destiné aux micro-entrepreneurs. Sujet original et technique par bien des aspects, la philosophie d’un système de pension – épargner aujourd’hui pour percevoir une rente plus tard – est entièrement inconnue de la population cible de l’association (les femmes des bidonvilles). Les différents objectifs de cette étude ont été :

  • Tout d’abord, d’étudier la tarification du produit de retraite, commercialisé depuis deux ans aux adhérents d’Annapurna.
  • Puis, de prévoir l’évolution du produit dans divers environnements démographiques et financiers afin d’anticiper les variations futures.
  • Enfin, de proposer une mesure du risque supporté par l’association regroupant plusieurs activités : commercialisation de produits d’assurance vie et santé, d’épargne et de retraite.

L’intégralité de cette étude sera prochainement disponible sur le site http://actuelia.fr/.

 

La concrétisation du projet A4India

Après avoir travaillé plusieurs semaines sur le système de micro-retraite mis en place par Annapurna, je me suis attachée au sujet, aux personnes et à leurs histoires. Les rencontres mensuelles par Skype avec les gérantes m’ont permis de voyager visuellement avec elles, et m’ont donné l’envie de les rencontrer, et de leur apporter mon aide au-delà de l’étude réalisée. C’est en transmettant ces ressentis aux associés du cabinet Actuelia, David et Frank, que ceux-ci m’ont proposé de prolonger à long terme cette aventure en me permettant de me rendre sur place pendant six mois !

Avant de quitter la France pour un semestre complet, le cabinet Actuelia m’a permis de rejoindre l’association, à Pune, pendant une semaine, accompagnée de François-Xavier. Ce voyage fut fort en émotions : bien que dépaysant, l’Inde est un pays magnifique. L’intégration s’est ensuite réalisée très rapidement grâce aux gestionnaires de l’association, qui m’ont accueillie avec beaucoup d’attention. Ces rencontres m’ont permis de prendre pleinement conscience de l’impact et de l’importance des études réalisées, les valorisant grandement.

Je suis ainsi revenue de ce voyage pleine de souvenirs, éblouie par les couleurs, émerveillée par les rencontres. Ces émotions maintiennent depuis lors mon impatience pour le grand départ.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Comments are closed.