L’impact des taux bas sur les engagements sociaux des entreprises

 La baisse du taux d’actualisation enregistrée sur le 1er semestre de 2019 s’est poursuivie au second semestre. En effet, les taux d’actualisation ont chuté de près de 100 points de base (soit 1%) sur l’année 2019.

Cette baisse du taux d’actualisation est la conséquence notamment d’une baisse des taux d’intérêt amorcée par les banques centrales.

Ainsi, une telle chute du taux d’actualisation peut entrainer une forte augmentation de la Dette Actuarielle (DBO) des engagements sociaux (par exemple : Indemnités de fins de carrières ou médailles du travail). L’impact sera une hausse des engagements de l’ordre de 12%.

Cet impact sera important et comptabilisé différemment selon les normes comptables :

  • Impact OCI (Other Comprehensive Income) pour les entreprises en IFRS,
  • Impact résultat pour les entreprises en normes françaises.

Pour les entreprises en normes françaises, il existe néanmoins des méthodes comptables dites du « corridor » permettant d’étaler l’impact des évolutions, entre deux exercices, des hypothèses financières comme le taux d’actualisation.

Par ailleurs, les acteurs peuvent trouver sur les marchés financiers des couvertures de la baisse des taux tels que les Swaps de taux.

Vous pouvez contacter notre expert Engagements sociaux, Louis-Anselme de Lamaze pour davantage de précisions.

Louis-anselme.de-lamaze@actuelia.fr

Tel. 06 68 00 04 66

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Comments are closed.