FLAOR

Comprendre l’ORSA en 2 minutes

Consultez notre premier clip animé sur l’ORSA:

Pour consulter le Powerpoint sur slideshare :

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Solvabilité II : le superviseur maintient la pression

Solvabilité ii ActueliaLe marché français a bien avancé ses préparatifs en 2013. La capacité des petits acteurs à entrer dans le cadre prudentiel reste un sujet.

Alors que la route vers Solvabilité II s’est dégagée depuis l’accord trouvé mi-novembre au niveau européen entre le Conseil, le Parlement et la Commission, le superviseur français des assurances maintient la pression. Le futur cadre prudentiel de l’assurance européenne doit en effet s’appliquer intégralement le 1er janvier 2016. Certains aspects de la directive portant sur les piliers 2 (gouvernance) et 3 (reporting) vont même entrer en vigueur progressivement à partir du 1er janvier 2014.« On ne peut plus tergiverser parce que le calendrier est assez court. Il faut que le marché soit prêt pour 2016. Il n’y a pas le choix », déclare aux « Echos » Jean-Marie Levaux, le tout nouveau vice-président de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Source : Les Echos

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Actuelia et Caritat partenaires sur l’ORSA: Formation le 31 janvier 2014 à Paris

La directive cadre Solvabilité 2 introduit la nécessité de la mise en place d’un processus intégré de suivi de l’exposition aux risques et de la solvabilité, l’ORSA, au travers de l’article 45 « Evaluation interne des risques et solvabilité ». 

Le CEIOPS (ex-EIOPA) a développé le cadre de mise en place de l’ORSA au travers des recommandations de niveau 3 (Décembre 2010), et a fourni quelques précisions au marché (Issues Paper et Consultation Paper) à ce sujet. L’ORSA constitue le processus central de la réforme Solvabilité 2.

En effet au-delà du calcul de capital réglementaire de solvabilité exigé par le pilier 1 et dont la formule standard est majoritairement l’objet, il s’agit pour l’assureur de démontrer sa capacité à évaluer et maîtriser en permanence son profil de risque, et de veiller à une correcte capitalisation. L’ORSA doit s’intégrer pleinement dans le pilotage stratégique de l’activité et adopter une vision prospective et intégrée des risques.

Dans ce contexte, l’ACP a d’ores et déjà prévue de lancer lors d’une collecte 2014, un exercice à blanc de réalisation d’un rapport ORSA au 31/12/2013. L’approche utilisée et les résultats devant être partagés et validés par la gouvernance de l’entreprise, il est essentiel de réaliser un premier exercice sur les comptes au 31/12/2012.

La formation portera sur les sujets suivants:

Identification des risques et mesure du capital ORSA

  • Appropriation et critiques des concepts de la formule standard
  • Détermination du profil de risque et recyclage de cartographie existante
  • Application pratique : mesure du capital ORSA

Suivi continu de la solvabilité

  • Détermination du processus de suivi
  • Définition des meilleurs proxys
  • Application pratique : construction d’un outil de suivi mensuel

Evaluation prospective

  • Définition et/ou récupération (réadaptation) du Business Plan
  • Construction des indicateurs rentabilité/risque sur le Business Plan
  • Application pratique : détermination de scénarii impactant le Business Plan

Stress Test et initiation à l’appétence

  • Appétence aux risques et déclinaisons opérationnelles
  • Initiation à l’appétence par la validation du niveau courant (appétence actuelle)
  • Application pratique : appétence actuelle d’une mutuelle santé

Pour vous inscrire: Caritat.fr

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Solvabilité 2: EIOPA publie les traductions des guidelines sur l’ORSA (FLAOR), la gouvernance et les pré-candidatures de modèles internes

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone